Comme deux poissons dans l'Olhão

Publié le par Odile

Ce 12 octobre 2020 à OLHÃO (Portugal) 

Mais où donc  aller à l'étranger en période de pandémie du covid 19 sans test PCR (oui, le fameux test qu'on n'est pas sûr d'obtenir dans les 72 h précédant le voyage ! 🤪) et sans obligation de porter le masque dans la rue

Eh bien, en Algarve au PORTUGAL 🇵🇹! 

J'ai indiqué en bas la ville d'Olhão. 

 

Pour 49€ le vol avec Transavia et aucun test exigé, juste un imprimé de localisation à remplir dans l'avion, j'ai embarqué sur un PARIS-FARO. De FARO, liaisons faciles par bus ou par train pour rejoindre les autres villes côtières de l'Algarve. 

 

Cette fois-ci, mon coéquipier est Alain, on a loué un joli appartement dans Olhão avec terrasse (contacter pour informations sur cet appartement Joëlle ROUNG sur Facebook). Pour 3 semaines.

 

 

OLHÃO 

Pour faire court, OLHÃO est une petite ville portuaire de 9 000 habitants au bord de l'Océan Atlantique. La particularité de cette localité est que sa côte est protégée par des lagunes. Pour se baigner, il faut prendre un bateau pour rejoindre les îles. 

Du coup, l'eau est plate, sans remous, sans vagues. Je n'ai pas le sentiment d'être en bord de mer. 

Mais une carte vaut largement une longue explication, Olhão est en haut à droite, écrit en blanc. 

C'est le même cas de figure pour Faro, Fuzeta et Travira. 

La MÉTÉO EN OCTOBRE ? 

Il fait beau ☀️☀️☀️ tous les jours avec un soleil généreux toute la journée avec une température entre 21 et 24 degrés.

À la mi-octobre, on a enregistré même 27 degrés à l'ombre, je ne m'attendais pas à une telle température en octobre ! On ressort les t-shirts, les bermudas et les robes bain de soleil.

Le soir, il fait un peu plus frais. 

En novembre, la température devrait baisser mais dans les 19 degrés, ce qui est acceptable. 

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

Que faire à OLHÃO ? 

Olhão est tranquille, dans son jus. Le quartier central est celui qui se trouve le plus près de la mer, du marché, avec une petite zone piétonnière et son dédale de ruelles dans l'ancien quartier des pêcheurs.

 

Le marché longe la mer, il est croquignolet avec ses deux longs bâtiments rouges, flanqués de tourelles. 

 

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

Dans la zone piétonnière, des filets de pêche et des poissons décorent les ruelles.

Normal, la pêche et Olhão sont étroitement liés. Des barques coupées ornent joliment les rues. 

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

Et pour la baignade ? 

Pas de plage à Olhão, il faut prendre un bateau et en une demi-heure, on est sur les îles. 

Par contre une belle piscine en ville dont j'ai bien profité pendant tout le séjour mais là, c'est pour se maintenir en forme. Attention, il faut un bonnet de bain (normal) et des tongues ! Sinon retour aux vestiaires. 🤪 En raison du covid, il faut s'inscrire pour tel ou tel horaire... mais il n'y a pas de quoi s'affoler, nous étions à chaque fois seulement 8 personnes dans les bassins ! 

Un tour sur les îles : ÎLE DE FAROL

Sur le front de mer, après le marché et le beau jardin, il est possible de prendre le bateau, même en cette saison. Pour rappel, nous sommes en octobre. 

 

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

Je prends un billet aller et retour (moins de 5€) pour l'île de Farol et embarque pour une traversée d'environ vingt-cinq minutes. Dans le ferry sont entreposés plein de caddies en toile, comme si les Portugais partaient en course 😅. Ils doivent contenir sûrement leur pique-nique et les serviettes de bain ! 

 

Mais où allons-nous exactement ? 

C'est comme dit précédemment un paysage particulier, une sorte de lagune avec des bras de terre et rien dessus, des petits îlots. 

Le bateau va donc d'Olhão à FaroL (pas Faro !)

Le bateau va donc d'Olhão à FaroL (pas Faro !)

Il fait bien chaud, pas un poil d'air sur FAROL et il y a peu d'ombre sur l'île. L'ombre, je la trouverai au restaurant À-do-João avec sa grande terrasse. Une bonne adresse pour la pause déjeuner. J'ai bien fait de manger de bonne heure car vers 14 heures, les Portugais font la queue devant le restaurant. 

En dix minutes, de l'embarcadère, on est déjà sur la grande plage mais on peut aussi préférer des petites criques comme celle-ci. 

 

 

Sur la plage, c'est pas la foule ! Bon, on est à la mi-octobre mais un dimanche tout de même. La plage est très longue, on peut s'isoler. Enfin de l'air frais et le bruit des vagues. Ah, l'océan !🎶

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

Farol est indissociable de son phare, visible d'Olhão. 

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

 

Le sol de l'île est du sable. Les maisons, petites et charmantes, sont habitées ou louées. Farol peut constituer une agréable retraite pour qui cherche le calme. 

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

 

On mange quoi, on mange où ? 

Déjà une mention spéciale pour les HUÎTRES d'ici ! Je les ai toujours achetées par filet de 7 ou 8  au prix de 5 euros chez les poissonniers, en face du marché. Elles ne sont pas calibrées, certaines sont bien grosses. 

 

Pour les huîtres, c'est ici !

Je me suis régalée ! Elles sont généreuses en bouche et peu salées. Exactement celles que j'aime ! 

 

 

INVENTOR DE MERENDAS

C'est un petit restaurant de quartier près de la gare. Ne vous fiez pas à Google Maps, c'est au numéro 2 de la rua de caminho de ferro. Retenez, face à la gare, de l'autre côté de la voie ferrée. 

C'est une sorte de cantine du midi. Le plat du jour + boisson + dessert+ café est proposé à 5,50€. On ne peut faire mieux. Évidemment, à ce prix, cuisine roborative mais correcte, la cuisinière sait faire. 

Évidemment, on peut manger aussi chinois, indien (ils font un menu intéressant à l'INDIAN HUT face au marché), italien ou ... mexicain et là, c'est une autre histoire ! 

 

Mais non, les Portugais ne portent pas ce chapeau !

 

Jusque là, je ne suis pas trop fan des restaurants d'ici mais à explorer encore. Pas aimé non plus la pâtisserie, ce sont souvent des gâteaux bourratifs avec une exception tout de même, les flans et pas seulement les fameux pasteis do nata. 

 

On déménage au STORK HOSTEL  :

Les quatre derniers jours, plus de place dans notre location, nous allons alors au STORK HOSTEL. Cette fois une chambre avec une salle de bains privée et le reste en salles communes, cuisine, salon, salle à manger et deux terrasses. Dans le style de ce que nous prenons habituellement. 

Une des deux terrasses offre une belle vue sur l'église et un nid de cigogne. Dame cigogne y vient parfois s'y reposer. 

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

 

POUR QUITTER OLHÃO ET SE PROMENER EN ALGARVE 

Le train dessert toutes les communes côtières de l'Algarve, il est à un prix imbattable et pour les seniors de plus de 65 ans, les billets sont à prix réduit. 

Le bus fait en gros le même trajet mais c'est plus cher et plus long. 

​​​​​​Mais le train n'est pas le TGV et pour aller de Olhão à Lagos, deux heures vont être nécessaires. Il faut dire aussi que souvent, sur le parcours, il n'y a qu'une voie. Il faut donc attendre à certaines gares parfois pour laisser passer l'autre train. 

Mon phare sur la terrasse

La visite D'OLHÃO est presque terminée mais prenons le train pour, dans un premier temps, partir pour FARO, FUSETA et TAVIRA.... 

 

FARO

C'est la capitale de l'Algarve et là où se trouve l'aéroport. Beaucoup de touristes dédaignent cette ville pourtant charmante au bord de l'eau 💦. 

 

Voici quelques photos de la Cathédrale avec son intérieur baroque décoré par des azulejos, de la Vieille Ville et quelques vues de rues. 

 

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

 

TAVIRA ​​​​

​​Le train nous y conduit en 25 minutes. La ville se languit au soleil avec quelques jolis places et jardins, de nombreuses églises et son vieux pont.

 

Du centre, on ne voit pas la mer mais une rivière, la Gilao qui se jette dans l'océan mais comme pour Olhão ou Faro, elle passe par un chenal. Pour se baigner, il faut également prendre le bateau. 

 

 

Je ne cacherai pas que je ne suis pas tombée sous le charme de Tavira, je préfère de loin Olhão. 

 

 

Cependant, une excursion d'une journée est agréable, pas plus. 

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

 

FUZETA 

C'est le village d'à côté, dans son jus, calme. Mais je n'ai pas regretté d'y être allée car c'est un village entièrement tourné vers la pêche et ça se voit : le marché, les pêcheurs sur leurs bateaux ou devant leurs cabanes en train de ravauder les filets. 

​​​​

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

On est à marée basse et on voit bien ici encore une fois la lagune, la Ria Formosa et le chenal, ce long bras de mer qui va se jeter dans l'océan. C'est typiquement le même paysage que pour Olhão et Faro. 

Sur cette photo, on voit bien le paysage typique de la Ria Formosa, avec ces buissons herbeux à gauche.

 

Ci-dessous le chenal qui conduit à la mer. 

 

La particularité cependant est qu'il y a à Fuzeta une longue et belle plage en ville, je veux dire qu'on n'a pas besoin de prendre un bateau pour sortir de la lagune pour se baigner. Un avantage par rapport à Olhão, par exemple. 

FUSETA est à dix minutes de train d'Olhão.
FUSETA est à dix minutes de train d'Olhão.

FUSETA est à dix minutes de train d'Olhão.

En fait, la plage ne donne pas sur l'océan mais sur le chenal, le bras de mer qui conduit vers l'océan. Du coup, pas de vagues. 

 

Alors on street-arte à OLHÃO ? 

Je n'allais pas terminer cet article sans montrer quelques fresques murales vues à Olhão. Il y a absolument de tout, des graffitis, beaucoup, des dessins naïfs, d'autres plus élaborés. Bref, c'est varié ! 

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

Et enfin les fresques les plus élaborées décrivant la vie des pêcheurs et de leurs femmes autrefois à Olhão, village tourné vers la pêche. 

 

Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão
Comme deux poissons dans l'Olhão

 

20 OCTOBRE 2020 :

Ceci explique cela ! 

Je suis rentrée à Paris et déjà le lendemain, dans un bus de banlieue, je vois monter une dizaine d'adolescents sans masques ! Le leur faisant remarquer, un gamin du haut de ses 14 ans me toise. Ça m'agace mais je me tais, ce petit roquet peut devenir violent, on a vu déjà des scènes de ce genre très mal finir en France. 

En Algarve, alors que les cas de covid sont insignifiants par rapport à la France, les Portugais respectent à la lettre le port du masque à l'intérieur. Je me dis que ceci explique aussi cela. 

 ..... FIN DE L'ARTICLE.... 

 

 

Comme deux poissons dans l'Olhão

Publié dans Portugal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mael Jouet 29/10/2020 14:15

Bonjour, c'est génial merci ;) au plaisir de vous voir sur mon blog. https://mael-jouet.blogspot.com/

herve vialonga 28/10/2020 13:52

superbe comme d'habitude
Hervé