Une belle dĂ©couverte... LYON đŸ€©

Publié le par Odile

Ce 28 juillet à LYON

 

Me voici à Lyon pour quelques jours, chouette ! Je n'ai pas la prétention de tout voir en si peu de temps. Malgré tout, avoir une vue générale de la capitale des Gaules, visiter les traboules, admirer le street-art lyonnais à la Croix-Rousse, découvrir le Musée des Confluences et manger dans un bouchon des quenelles par exemple, voilà le programme, suivez le guide ! 😅 

 

Café Broc' dans la Presqu'île

 

MON HÉBERGEMENT 

Je loge idéalement au cœur de Lyon, dans le quartier de la PRESQU'ÎLE, entre la Saône et le Rhône. À deux pas de la Place des Terreaux, tout près du Vieux Lyon et au pied de la Croix-Rousse. 

​​​​​

 

  Mon quartier, la PRESQU'ÎLE  

Central et animé, près de tout, c'est parfait ! À deux pas, en bord de Saône, le Mur des Ecrivains et le Mur des Lyonnais. Ce sont des fresques murales peintes sur de grands immeubles. 

LE MUR DES ECRIVAINS

 Avec l'évocation de 30 Ecrivains lyonnais ou de la région lyonnaise. 

Et plus près, quelques détails... 

 

 

street-art-Lyon

 

LE MUR DES LYONNAIS 

Le Mur se trouve également au bord de la Saône, une bonne centaine de mètres plus loin que le Mur des Ecrivains. La fresque recouvre la façade d'un immeuble de six étages ! 

 

Y figurent 30 Lyonnais qui ont marqué la ville, parmi eux Saint-Exupéry, Jacquard l'inventeur du métier à tisser, l'abbé Pierre, Paul Bocuse, les Frères Lumière, Bernard Pivot, Frédéric Dard et bien d'autres encore. 

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

 

LA PLACE DES TERREAUX 

Elle abrite l'Hôtel de Ville, édifice somptueux et imposant. La statue-fontaine l'est tout autant. Elle représente la Garonne et ses affluents. Curieux, tout de même mais cette statue monumentale était destinée à la ville de Bordeaux. Finalement, le grand Bartholdi la céda à la capitale des Gaules.

La fameuse statue de Bartholdi sur la place des des Terreaux
La fameuse statue de Bartholdi sur la place des des Terreaux
La fameuse statue de Bartholdi sur la place des des Terreaux

La fameuse statue de Bartholdi sur la place des des Terreaux

 

Une place à proximité, plus petite mais très belle, la PLACE DES JACOBINS. 

La PLACE BELLECOUR ? J'avoue ne pas avoir compris. Le Roi-Soleil trônant tout seul, perdu sur cette place complètement nue. On a eu beau me rappeler que c'est la troisième plus grande place d'Europe, je me dis que Louis XIV serait bien vexé de trôner dans un lieu dénué de charme et d'apparat ! Oups, c'est dit ! 

Mais poursuivons notre balade dans le quartier de la Presqu'ile ... 

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

 

Les brioches aux pralines d'Auguste PRALUS

Rue de Brest, allez acheter la fameuse praluline, une brioche aux pralines roses que Maître Pralus inventa un beau jour de 1955. C'est une spécialité roannaise mais Lyon se l'est appropriée. Je l'ai aussi mangée en Haute-Savoie, à Annecy. Du coup, cette friandise prend des teintes de rose clair, rose vif. Je l'ai fort appréciée au petit déjeuner ...mais pas que !

Rue de Brest, quartier de la PRESQU'ÎLE

 

 

En route maintenant pour la visite de LYON ! 

J'ai réservé un forfait LYON CITY TOUR de deux jours bus et tram pour visiter Lyon en m'arrêtant quand je veux, au prix de 35€, à réserver en ligne ou à leur bureau, devant le MUR DES LYONNAIS. 

Sur la ligne verte du bus, nous partons pour la Basilique de Fourvière que l'on voit ici en haut de la photo.

 

 

 LA BASILIQUE DE FOURVIÈRE  

Elle domine Lyon à presque 300 mètres d'altitude. D'une forme atypique et construite à la fin du XIXème siècle, on la compare au Sacré-Cœur. 

 

J'aime beaucoup son intérieur, plus joyeux que la plupart de toutes nos églises. Elle me donne l'impression de me trouver dans une église orthodoxe. 

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

 

La descente se fait à travers bois puis par un long mais long escalier... 

 

 

... qui conduit directement au VIEUX LYON, ses ruelles typiques, ses bouchons et ses traboules. 

 

 Le VIEUX LYON 

Egalement proche de mon quartier la Presqu'île mais de l'autre côté de la Saône, cet endroit est bien évidemment très touristique. 

C'est le quartier médiéval et Renaissance de Lyon. 

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

 

J'ai passé une journée entière dans le Vieux Lyon avec découverte du quartier et visite du Musée Gadagne auquel j'ai consacré pas mal de temps, d'autant plus  que j'y ai mangé un  brunch délicieux, dans son  jardin. 

Si j'ai un conseil à vous donner, c'est de commencer la visite de bonne heure (et de bonheur) comme je l'ai fait.  Entre 9 heures et  10 heures, c'est le moment où les restaurants et bouchons commencent à installer leurs chaises et tables sur leurs terrasses. C'est drôle, l'architecture des maisons me rappelle un peu Annecy.

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

 

Mon parcours était donc  simple : Cathédrale Saint-Jean, ensuite parcourir la rue Saint-Jean, visiter le musée Gadagne puis poursuivre dans la rue Juiverie et retour par la Place des Terreaux. 

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

 

LE MUSÉE GADAGNE 

En chemin, le musée est indiqué; il se compose de deux musées, celui des marionnettes et celui sur l'Histoire de Lyon. Comme ma semaine à Lyon s'achevait et que la fatigue se faisait ressentir, je me suis concentrée davantage sur le premier musée, le Musée des Marionnettes. En fait, je n'avais plus l'énergie nécessaire après le brunch pour faire une visite attentive du deuxième musée!

À l'entrée, devant le musée, l'Horloge Charvet dite "HORLOGE AUX GUIGNOLS". Construite en 1864, elle actionne cinq automates dont Gnafron et le fameux Guignol. Ça se produit tous les quarts d'heure, ce n'est pas spectaculaire.

 

LE MUSEE DES MARIONETTES, ce n'était pas vraiment un musée où je serai allée mais je suis à Lyon, la ville de Guignol et je me devais d'y faire un saut ! Et finalement, il m'a bien intéressée et ravivé en moi des souvenirs d'enfance, d'école et de voyages au travers des objets exposés. 

 

 

Ci-dessus, c'est bien GUIGNOL, créé par Laurent Mourguet, vers 1808. Figurez-vous que ce monsieur était arracheur de dents et, pour distraire ses patients, il a créé cette poupée après avoir fabriqué ses compères, Gnafron et Madelon, ci-dessous.

 

 

Les photos suivantes montrent la variété des marionnettes dans le monde, utilisées pour faire rire les enfants mais pas seulement. Utilisés pour soigner, distraire mais aussi pour des messages politiques de propagande, pour la publicité.

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

 

Le week-end, c'est brunch au musée. Au quatrième étage, dans un beau jardin, un brunch de qualité est proposé au prix de 29 €. Il est le bienvenu, juste avant ma visite du deuxième musée.

 

 

 

Au Musée de l'Histoire, j'ai filé dans les étages pour voir le métier à tisser Jacquard, un des premiers automatisés qui a transformé la vie des ouvriers tisserands lyonnais, les fameux Canuts.

 

 

 

 

Les TRABOULES DU VIEUX LYON

Il y en a beaucoup dans ce quartier. J'ai visité ceux de la rue Saint Jean, ils ne sont pas tous en accès libre, loin de là. J'aurais dû suivre ma première idée, celle de faire une visite guidée, le guide aurait eu, lui, ses entrées dans ces immeubles.

Une TRABOULE est un passage dans un immeuble entre deux rues. On entre dans l'immeuble par une rue et on en sort par une autre. Ce fut un moyen très utile de feinter l'ennemi pendant la Résistance. 

 

La longue traboule... C'est la plus longue, elle traverse quatre immeubles. 

L'entrée par la rue Saint-Jean

L'entrée par la rue Saint-Jean

Une des cours d'immeuble

Une des cours d'immeuble

La sortie par la rue du Boeuf

La sortie par la rue du Boeuf

Par chance, au 26 rue Saint Jean, j'ai pu entrer dans cette traboule et en sortir, surtout en sortir car la porte était ouverte. Une minute après, un habitant excédé, a refermé la porte. 

En vidéo ci-dessous.... 

 

 LES BOUCHONS 

Je découvre ce que sont les bouchons, ces bistrots/restaurants lyonnais typiques. Le mot viendrait des chevaux que l'on bouchonnait quand on arrivait à des relais-postes. À l'entrée de ces estaminets étaient accrochés des branchages pour bouchonner les chevaux. 

Une explication du même genre, mais sans les chevaux, sur le Net... 

Autrefois, les cabaretiers accrochaient sur la porte de leur établissement une botte de branchages appelée « bousche » dans le patois lyonnais.

 

Bien sûr, ces quelques jours ne me permettront pas de percer tous les mystères des bouchons, ni de goûter à toutes les spécialités. 

 

bouchon-Lyon

 

Un bouchon, c'est déjà un cadre, un petit local façon vieillot, des tables avec des nappes à carreaux rouges et blancs. 

 

Dans le Vieux Lyon

 

 

Le Poêlon d'Or

 

bouchon-Lyon
Le Poêlon d'Or

 

Le Poêlon d'Or

 

C'est ensuite une cuisine du terroir, très nourrissante, de la charcuterie, des abats, la fameuse quenelle de Lyon,... 

J'ai testé une salade lyonnaise au Poêlon d'or, rien d'exceptionnel, avec des gros lardons. 

 

 

Mon bouchon préféré s'appelle LE MUSÉE derrière l'église Saint-Nizier et à proximité de la Place des Terreaux. Il est conseillé de réserver mais à midi, j'ai eu de la chance, il y avait de la place. 

bouchon-Lyon

Sur la table, des grattons, une spécialité lyonnaise, à base de morceaux très gras de porc. Ça, j'ai bien moins apprécié, je n'ai senti que du gras!

 

 

Comme toujours les petites nappes à carreaux rouges et blancs. Mais en plus ici, vous pourrez visiter une traboule, celle de l'ancienne mairie. 

Le patron est très sympathique et sait accueillir ses hôtes. Il n'est pas avare d'explications sur ses plats généreux et typiquement lyonnais et participe à la bonne ambiance des lieux. 

 

bouchon-Lyon-quenelle
Ma quenelle... mais c'est léger ! Miam-miam

 

J'ai commandé une quenelle de brochet accompagnée d'un délicieux gratin dauphinois. 

Hum, le bon gratin !

Hum, le bon gratin !

 

J'y suis retournée le lendemain pour goûter à l'andouillette de Bobosse. Bobosse, c'est le meilleur fabricant du coin d'andouillettes. 

... déjà entamée, j'avais oublié de prendre la photo ! 

 

 

 

 STREET-ART à La Croix-Rousse 

Visite guidée de l'office de tourisme de la ville de Lyon prise en ligne sur leur site ONLYLYON. 

J'ai choisi une visite guidée intitulée street-art à la Croix-Rousse. La Croix-Rousse, ancien quartier ouvrier, largement habité par les Canuts, ces fameux ouvriers de la soie qui a fait la renommée de Lyon, est maintenant un quartier branché de Lyon.

 

LE MUR DES CANUTS 

Métro HENON, à sa sortie... 

Cette fresque immense couvre un grand pan d'immeuble. Je l'ai prise de loin mais mes autres photos n'en montreront que des détails. 

street-art-Lyon
Presque en entier, il manque la partie à gauche.

 

C'est la plus grande fresque d'Europe avec ses 1200 mètres carrés (en gros 40x30). Certains visages représentent des habitants du quartier. 

 

Je ne suis pas peu fière d'avoir pris la photo ci-dessous où le passant se fond avec les personnages peints de la fresque. 

Je suis le passant qui passe...

 

Un MUR ÉVOLUTIF 

Donc ce mur représente le quartier de la Croix-Rousse et comme le quartier évolue, la fresque est renouvelée. On en est à la troisième édition, celle de 2013. Auparavant, il y eut les versions de 1997 et de 1987. Ainsi, quelques modifications ont été effectuées comme celle montrant ce monsieur à droite habitant le quartier. On le voit maintenant en "vélolib" avec son fils devenu grand. 

Une belle découverte... LYON 🤩

 

Quelques autres photos de ce mur représentant l'atelier de soierie, le fameux escalier,... 

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

 

Le  M. U. R  69

Un peu plus loin,  au 8, rue de Cuire, la grapheuse Methyl'Mnê a peint ce mur. Comme pour le Mur des Canuts, la technique pratiquée consiste à projeter les contours  sur le mur puis peinture sur place de l'artiste et d'un collectif. Tous les ans, une nouvelle création. Je crois que celle-ci sera changée en juin 2022.

Une belle découverte... LYON 🤩
 

Ce tableau s'intitule TISSEURS DE SOLIDARITÉ À CROIX ROUSSE. La dame en haut à gauche représente la Croix-Rousse et les fils sont, bien sûr, les fils de soie que les Canuts, ces ouvriers lyonnais, tissaient ici. 

Egalement évocation de l'Asie d'où venait la soie, avec entre autres le bateau et toujours le tissage avec le métier à tisser en bas à droite. 

 

La visite continue et notre guide nous explique d'emblée que ce que nous allons voir, peut être effacé par la Ville ou "piqué" par un passant le lendemain. Ce sont donc des réalisations éphémères.

Nous n'allons pas voir que des fresques murales mais aussi d'autres dessins, sculptures sur les murs bien en hauteur mais aussi au sol. Je prends alors conscience que le street-art, donc l'art de la rue, ne se résume pas à des fresques murales (ce qui me plaît beaucoup) mais que cela va beaucoup plus loin, intégrant aussi les graffitis, bien sûr.

 

Le flacking d' EMEMEM

Flacking est un néologisme anglais carrément inventé par son auteur français ! Ça vient de notre mot français "flaque" comme une flaque d'eau que l'on comble. 

street-art-Lyon

 

Du coup, sur la Place Bellecour,  j'en ai trouvé une autre... Il faut vraiment connaître, sinon on marche dessus sans s'en apercevoir. 

 

Place Bellecour, près de la statue de Saint-Exupéry

 

 

L'ESCALIER MERMET

" Sur les 80 marches, du bleu, du jaune et du blanc. Avec des motifs de végétaux de couleurs organiques où se mêlent le bleu, le jaune et le blanc avec des dégradés, les 80 marches de l’escalier, correspondant à une hauteur de 4 étages, transforment merveilleusement ce passage relativement étroit, reliant les rues Burdeau et René-Leynaud." Lu dans le Progrès de Lyon 

Signé WENC
Signé WENC

Signé WENC

 

Notre descente de La Croix-Rousse se poursuit, nous laissant découvrir d'autres réalisations... 

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

J'ai vu cette "sculpture" autrefois, enfin une analogue, sur la Butte Montmartre, sur le mur de l'ancienne maison de Dalida. 

street-art-Lyon
"droit dans le mur"

 

 

Notre "déambulation" continue, nous descendons petit à petit vers la place des Terreaux. 

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

Cette fresque de BRUSK s'intitule "seed of hope" et représente une main... mais si on regarde bien, ce sont les racines d'un arbre qui arrachent le bitume pour libérer la nature, tout un symbole ! 

Ci-dessous la fin de la fresque avec les coulures. 

Signé BRUSK

 

Enfin, la dernière réalisation.... Je vous laisse deviner ce que c'est...  Cherchez avant de lire le titre ! 

street-art-Lyon
Mais oui, des sexes féminins!

 

FIN de la visite. J'aurais aimé voir des ateliers de tisserands de la soie et quelques traboules et autres endroits remarquables à Croix-Rousse mais ce n'était pas l'objet de la visite guidée qui a duré plus longtemps que prévu, on a dépassé les deux heures. 

 

  LE MUSÉE DES CONFLUENCES  

C'est un musée dont j'avais entendu parler depuis longtemps. En quelque sorte, le musée à la mode de Lyon. Il existe depuis 2014, donc il est tout récent.

Lyon-musée-confluences
Pierres précieuses

 

Ne comptez pas expédier ce musée en une heure! J'y suis restée plus de... 4 heures! L'entrée coûte 9 € et il faut présenter son pass sanitaire, eh oui ! 

Je n'ai pas envie d'aller piocher sur Internet ou dans mon guide des informations sur ce musée. Alors je vais simplement vous le décrire tel que je l'ai ressenti.

 

 

Lyon-musée-confluences

 

Pendant ces 4 heures j'ai visité et l'exposition permanente et les expositions temporaires.

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

 

 

J'ai beaucoup apprécié la scénographie générale du musée.

 

 

C'est extrêmement bien rendu avec des pièces exposées.  Magnifique, beaucoup d'informations écrites et aussi beaucoup de vidéos intéressantes.

 

Cela explique le temps que j'ai passé dans ces lieux.

Une belle découverte... LYON 🤩
Une belle découverte... LYON 🤩

 

Peut-être est-ce stupide de faire des comparaisons mais la présentation, la mise en scène des expositions m'a rappelé celle du musée quai Branly à Paris, c'était magnifique ! 

Lyon-musée-confluences
Tombe d'une femme de la nécropole de Koban (Russie), environ 900 av JC

 

Certaines photos représentent des ammonites. Elles disparaissent il y a 65 millions d'années, soit à cause d'une météorite ou d'éruptions volcaniques.
Certaines photos représentent des ammonites. Elles disparaissent il y a 65 millions d'années, soit à cause d'une météorite ou d'éruptions volcaniques.
Certaines photos représentent des ammonites. Elles disparaissent il y a 65 millions d'années, soit à cause d'une météorite ou d'éruptions volcaniques.
Certaines photos représentent des ammonites. Elles disparaissent il y a 65 millions d'années, soit à cause d'une météorite ou d'éruptions volcaniques.

Certaines photos représentent des ammonites. Elles disparaissent il y a 65 millions d'années, soit à cause d'une météorite ou d'éruptions volcaniques.

 

Une guide m'a expliqué que l'exposition partait de l'homme, du questionnement de nos origines, de nos croyances, de notre rapport avec les animaux, des espèces.

 

Des thèmes comme organiser, échanger, créer sont illustrés. Bref, le musée aborde énormément de sujets, je n'ai pas toujours bien compris le fil conducteur mais le principal, c'est le plaisir que j'ai eu à découvrir les salles d'expositions. 

 

 

Ce musée est à la fois un mix du Quai Branly, du Musée de l'Homme et d'autres musées. Les enfants seront ravis de voir des squelettes de dinosaures dont celui de Chamans, découvert à deux kilomètres du musée. Une section importante d'animaux taxidermés les enchantera tout autant. 

 

 

Mammouth de Choulans découvert en 1959.

Mammouth de Choulans découvert en 1959.

 

Les petits derniers à La Guillotière

Je voulais vous parler de deux jeunes entrepreneurs qui ont inauguré tout récemment leur restaurant, le MIMORue de la Thibaudière, dans la partie la plus tranquille du quartier de la GUILLOTIÈRE.

Ils ont choisi un chef italien pour une cuisine légère et intuitive aux fines saveurs amalfitaines.

Menu du jour, simplifié le midi

Menu du jour, simplifié le midi

Gaspacho de melon au basilic, de saison !

Gaspacho de melon au basilic, de saison !

Linguine à la betterave

Linguine à la betterave

Cheese cake (plus léger, genre crème aux œufs) sur une pâte sablée à l'oreo, accompagné d'un sorbet fait maison (rafraîchissant car pas sucré)

Cheese cake (plus léger, genre crème aux œufs) sur une pâte sablée à l'oreo, accompagné d'un sorbet fait maison (rafraîchissant car pas sucré)

J'y ai déjeuné en terrasse, avec quelques autres clients.

J'arrive en début de service.
Lyon-restaurant-Mimo
La terrasse se remplit petit à petit.


Ils seront également ouverts en août !

Le bar

Et vous pourrez aussi vous délecter d'un de leurs cocktails, une autre de leurs spécialités. 

 

Fresques murales dans le quartier de la GUILLOTIERE
Fresques murales dans le quartier de la GUILLOTIERE
Fresques murales dans le quartier de la GUILLOTIERE

Fresques murales dans le quartier de la GUILLOTIERE

 

BILAN :

Ma semaine à Lyon s'achève et je dois dire que j'ai beaucoup mais beaucoup aimé découvrir cette ville. Je n'ai même pas fini de la visiter mais Lyon n'est qu'à 2h de train de Paris, alors ! 

 

Si vous êtes arrivés jusqu'au bout de cet article, je vous dis bravo et merci ! Oui, il est un peu long mais voilà, si j'avais scindé mon article en deux comme je l'avais fait pour Lisbonne, le premier article aurait été lu par de nombreux internautes mais le second  par beaucoup moins et c'est bien dommage mais c'est comme ça. Du coup, je n'ai écrit qu'un article !

 

Merci de votre assiduité et surtout faites-moi connaître auprès de vos amis ! Non, ce blog n'est pas rémunéré et ne le sera jamais mais voilà, ça fait toujours plaisir d'être lu et si possible apprécié par le plus de gens possibles. 

 

Mon prochain voyage ? En cette période de covid, c'est vraiment très aléatoire. Je compte repartir à la mi-septembre mais j'ignore encore où. Peut-être à Essaouira au Maroc ou plus loin si c'est possible, mais à l'heure qu'il est, impossible d'avoir une idée précise. En tout cas, en novembre c'est sûr ou presque, j'irai au Mexique. 

 

En attendant, ciao, portez-vous bien!

Une belle découverte... LYON 🤩

Publié dans France

Pour ĂȘtre informĂ© des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
J'ai lu cet article avec un peu de retard, je l'ai découvert dans ma communauté. Oui, effectivement je l'ai trouvé un peu long...mais ...;tellement intéressant !! je vais le reposter pour y accéder encore plus facilement. Lyon est vraiment une belle et grande ville. Encore bravo à vous pour votre talent et patience d'écriture .
Bruno.
RĂ©pondre
O
Merci Bruno. Mais j'ai remarqué que si je coupe un article en deux comme je l'ai fait sur Lisbonne, le premier article est beaucoup plus lu que le second et pour Lisbonne, j'ai trouvé cela dommage car le deuxiÚme article parlait de monuments et de lieux remarquables que j'ai préférés à ceux du premier article.
M
Je suis tentée de passer une semaine à Lyon fin septembre !!!
Pouvez-vous me donner le nom de votre hĂŽtel car je me perds un peu ?
merci d'avance et bravo pour votre synthĂšse trĂšs passionnante
RĂ©pondre
O
Désolée Marie mais si je n'ai pas donné l'adresse de mon hébergement (ce que je fais normalement), c'est que j'étais chez des amis idéalement situés sur le quartier appelé LA PRESQU'ILE, central, vivant et prÚs de tout.
S
merci pour cet article trĂšs intĂ©ressant, nous sommes de st Étienne la ville ennemie lol mais je sais que Lyon est une jolie ville et vous l'avez trĂšs bien dĂ©crite (il faut que j'aille dĂ©couvrir le musĂ©e Gadagne)
bons voyages (nous nous espérons partir en Sicile le mois prochain)
RĂ©pondre
O
Merci !
O
Merci et bonnes vacances ????
H
Magnifique, je n'avait pas vue Lyon depuis de nombreuses années.
Vous avez raté dans vos promenade le musé de TISSUS en passe de disparaitre avec tous ses trésors
RĂ©pondre
O
J'avais prévu de visiter le Musée des TISSUS mais celui-ci est fermé pour cause de rénovation, m'a-t-on dit.
P
merci pour cet article moi mÚme étant de lyon j'ai découvert des murs que je n'ai pas encore vu.
RĂ©pondre
O
Merci IrĂšne ! Il y en a encore d'autres que j'irai voir la fois prochaine.
O
Merci
C
merveilleux,subtil,bucolique
RĂ©pondre
O
Désolée, les points d'interrogation ne sont pas de moi merci beaucoup pour ce petit mot gentil et encourageant
C
Mille fois bravo pour votre blog
sur LYON magnifique
Merci
RĂ©pondre
O
Merci beaucoup pour vos encouragements.
C
Blog assez complet. Juste un petit commentaire propos des andouillettes : celles de Bobosse arrivent à mon goût en 2Úme position aprÚs celles de Braillon à Anse (mais c'est une petite entreprise familiale). De la part d'un gourmand. Bonne continuation.
RĂ©pondre
O
Merci pour votre retour. Je n'y connais rien en andouillette mĂȘme si j'j'ai bien aimĂ© celle de Bobosse. Je goĂ»terai l'autre la prochaine fois, merci ????
O
Merci pour l'explication. Je n'ai juste fait que répéter ce qu'on m'a dit au bouchon. Cordialement
D
Bonjour Odile,
J'avais mis un commentaire mais je ne suis pas sĂ»re d'ĂȘtre arrivĂ©e Ă  le valider... Au cas oĂč, je vous disais un grand bravo pour votre blog et votre prĂ©sentation de la ville de Lyon. Je me permets de transmettre le lien de votre blog Ă  des "voyageurs" souhaitant dĂ©couvrir notre ville car vous y dĂ©livrer de prĂ©cieuses informations. Un grand merci Ă  vous !
Bien cordialement,
Ariane
RĂ©pondre
O
Merci et bien sûr ce Blog s'inscrit dans le partage ! ????
M
Wouah toujours Wouah votre blog dĂ©tails photos rĂ©actions tout est si bien exprimĂ© et tellement positif. J’adore et une belle photo prise discrĂštement de mon ( vieux ancien frĂšre tout ce que vous voulez ) COPAIN depuis plus de 50 ans et lĂĄ Odile ça compte

Mille et plus de merci pour la narration de vos voyages. A bientĂŽt sur votre blog

Ps j’ai changĂ© d’adresse mail Gmail est plus dans le vent en ce moment

Bises
MichĂšlle
RĂ©pondre
O
Merci Michelle pour ce petit clin d'Ɠil ????
M
Je ne connaissais pas le flacking ????
RĂ©pondre
O
Moi non plus ! Je prends de plus en plus goût au street-art !