Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Publié le par Odile

Ce 4 octobre à  PISE (Italie) 

 

Pise

 

Etape  : PISE

 Ce voyage "𝘀𝗼𝗹𝗼 𝗲𝘁 𝗲𝗻 𝘁𝗿𝗮𝗻𝘀𝗽𝗼𝗿𝘁𝘀 𝗲𝗻 𝗰𝗼𝗺𝗺𝘂𝗻" me conduit de la Côte d'Azur  jusqu'au Lac de Garde   (Italie) en passant par les Cinq-Terres, Pise et Vérone. Donc une petite partie en France et le reste en   Italie du Nord.

 

 

Mon hébergement à PISE :

J'ai réservé une fois encore sur Booking 3 nuits à la GUESTHOUSE STAZIONE PISA CENTRO. La chambre est à 51€ la nuit. Comme le nom l'indique, je suis tout près de la gare. 

 

 

Mouais... simple et un peu vieillotte mais il y a une cuisine commune aux trois chambres. Encore une fois, je ne suis pas dans un hôtel mais dans un appartement. Le propriétaire n'habite pas ici. Claudio, peut-être le concierge, m'a accueillie... sans masque ! 

La cuisine partagée.

La cuisine partagée.

 

Le programme des trois jours

Jour 1 : PISE et la fameuse tour ... 

JOUR 2 : Balade dans le Vieux Pise

JOUR 3 : Visite de LUCQUES (Lucca) 

 

JOUR 1 : 

De mon hébergement à la Tour, il y a une trotte. Ce qui est intéressant et agréable, c'est que je traverse les ruelles du Vieux Pise, puis l'Arno pour arriver à la fameuse Place des Miracles, là où l'on peut voir et la Tour de Pise, et la cathédrale et le Baptistère. Mais au retour, je prends le bus LAM Rossa qui me ramène directement à la gare. Bien pratique ! 

 

 LA TOUR DE PISE  

La Tour penche... mais pas toujours ! 

Ça m'a amusée de revoir mes photos car selon la prise de vue, elle penche différemment ou... pratiquement pas ! 

Alors ? Effet d'optique ?
Alors ? Effet d'optique ?
Alors ? Effet d'optique ?

Alors ? Effet d'optique ?

Mais pourquoi penche-t-elle? 

Elle a été construite sur un sol meuble, Pise se trouvant sur une plaine alluviale. Achevée au 14ème siècle, elle penchait déjà ! D'importants travaux ont permis de la stabiliser et en 2018, elle a même gagné 4 centimètres ! 

 

À quoi sert la Tour de Pise ? 

C'est le campanile, bien connu en Italie, là où sont les cloches de la cathédrale qui lui fait face. 

 

 

La CATHÉDRALE se trouve donc à côté 

La cathédrale Notre-Dame de l'Assomption, donc au centre de la Place des Miracles a été construite en 1064 pour célébrer la grandeur de Pise qui était alors une grande puissance maritime.

Pise

On parle ici d'art roman pisan

 

L'entrée de la cathédrale est gratuite, il faut juste, comme à chaque fois, présenter son pass vaccinal. Je vous en conseille la visite. 

 

 

 

Avec cet autre point de vue, la Tour est presque cachée, on en voit juste le haut. 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Toujours sur cette grande place des Miracles et de l'autre côté de la cathédrale, voici le Baptistère de San Giovanni, une merveille 🤩. 

Le Baptistère, dans l'architecture chrétienne, est destiné à pratiquer le baptême. 

 

PISE-Baptistère

 

Dans sa partie basse, il est de facture romane et dans sa partie haute finement ciselé, il est gothique. 

 

PISE-Baptistère

 

Sa visite à l'intérieur m'a déçue, c'est presque vide. À moins d'être spécialiste, on peut davantage se concentrer sur l'extérieur qui est magnifique. 

 

Un dernier coup d'œil sur la Place des Miracles et je quitte l'endroit par un porche sous les remparts pour prendre mon bus le LR LAM Rossa qui me ramènera à la gare, tout près de chez moi. 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

JOUR 2 :

Je dispose juste d'un plan de l'office du tourisme et décide de me promener au hasard de mes envies avec un but, peut-être, celui d'aller au jardin botanique/orto botanico. Il se trouve non loin de la Tour et de la place des Cavalieri (jolie place à voir également). 

 

Du Corso Italia, large rue piétonnière (c'est le chemin que j'ai pris la veille pour la Tour de Pise), j'emprunte le pont, le Ponte di Mezzo pour traverser l'Arno, ce même fleuve qui coule à Florence. 

 

C'est après ce pont que le quartier devient vraiment pittoresque (la rue prend alors le nom de Borgo Stretto, c'est donc le prolongement du Corso Italia) . Déjà L'artère principale, le Corso Italia avait du charme avec ses maisons colorées et patinées par le temps, ses nombreuses arcades aussi mais le Borgo Stretto est bien plus pittoresque. 

Lugubre, ce drapeau !
Lugubre, ce drapeau !
Lugubre, ce drapeau !
Lugubre, ce drapeau !
Lugubre, ce drapeau !

Lugubre, ce drapeau !

À force de marcher beaucoup tous les jours, je faiblis rapidement et c'est un tiramisu flanqué d'un café non corsé qui va me requinquer. 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Et hop, c'est reparti... enfin pas tout de suite ! 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Ensuite, le plaisir, c'est se perdre dans les rues adjacentes, les ruelles, les passages. C'est là où tout se passe discrètement. 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Et il n'y a pas qu'à Naples que le linge pend aux fenêtres ! Cela semble bien courant en Italie. 

Pise

 

 

LE JARDIN BOTANIQUE 

Mes connaissances scientifiques et botaniques étant proches de zéro, il m'est difficile de porter un jugement avisé sur ce jardin. J'ai malgré tout constaté que beaucoup de plantes étaient desséchées et que l'endroit manquait d'entretien. 

Un de mes jardins botaniques préférés est celui de PUERTO DE LA CRUZ à TENERIFE (cf. mon article de blog, rubrique Canaries), celui de Pise fait par rapport triste figure. 

 

 

Le petit musée est certainement intéressant pour les botanistes. 

 

 

 

Une fresque murale de Keith Haring à voir tout près de la place près de la gare, je crois Emanuel 2.

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

 

 

LUCQUES

LUCCA en italien. 

À la base, je n'avais pas du tout prévu de voir Lucca. C'est la personne qui m'a accueillie dans mon hébergement qui m'a fait cette suggestion. Donc, au dernier moment, j'ai consulté un blog et arrivée dans cette ville, je pensais prendre des renseignements et au moins un plan à l'office du tourisme mais le dimanche, c'est fermé ! Alors j'ai suivi les gens et dans Lucca, je me suis orientée avec mon GPS. 

 

En fait, c'est franchement simple de se diriger. Quand on sort de la gare, c'est toujours tout droit, il faut prendre un petit chemin de terre qui conduit droit sur les remparts mais il y a une petite entrée et c'est comme ça que j'ai pu me retrouver à l'intérieur de la vieille ville.

 

D'épais remparts la ceignent et un large chemin de ronde de 4 kilomètres entoure la ville, ça semble être la promenade du dimanche. Piétons, sportifs, vélos et voiturettes y circulent.

 

 

De là, je vois la cathédrale Saint-Martin et son campanile. La visite d'églises ne me passionne pas vraiment mais la cathédrale est vraiment belle. En voici quelques détails. 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

D'extérieur, elle est déjà magnifique. 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Ça me donne une envie irrésistible de la visiter. 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Puis, en prenant le chemin des écoliers, en tournant ici, en m'arrêtant là ou même en prenant une direction carrément opposée, je garde malgré tout à l'idée (enfin sur mon Google maps) que je voudrais voir la Place de l'Amphithéâtre.  Je maintiens le cap ! 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Je passe devant une église mais à l'intérieur sont exposés les tableaux d'un artiste, Pier Toffoletti. Je ne le connais pas mais je le trouve talentueux. 

Sophia Loren
Sean Connery

 

Et elle, l'auriez-vous reconnue ? C'est Brigitte Bardot. 

Toffoletti travaille à partir d'une photo qu'il peint sur la toile et joue de la spatule en harmonisant les couleurs. 

Et je marche, marche dans les rues de Lucca. Pour apprécier cette ville, il faut l'arpenter. 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Et parfois une longue pOse s'impAUse. Ah, l'eurtografe! 😅 😅 😅 Mais non, la jeune femme sur la photo, ce n'est pas moi et peut-être n'a-t-elle pas lambiné autant que moi ni passer du temps dans une belle librairie, l'occasion pour moi de me ravitailler en livres français. 

 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Je tombe par hasard sur cette magnifique église, la Basilique di San Frediano

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Je ne suis toujours pas arrivée à l'amphithéâtre... 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

 

La place de l'amphithéâtre de LUCCA

Enfin, nous y sommes et quelle n'est pas ma surprise de voir une rangée ininterrompue de restaurants très fréquentés en lieu et place d'un amphithéâtre antique. C'est sûr, je ne m'attendais pas du tout à cela ! 

 

L'amphithéâtre est juste derrière.

 

 

Le reflet de la place dans cette glace me plaît bien ! On dirait un tableau. 

 

Lucques-Lucca
Reflet

 

Voici donc quelques photos et un film 📽, toujours court pour ne pas lasser mon aimable auditoire 😄

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

 

Les films .... 

1. Sur l'amphithéâtre de LUCCA 

2. Sur la Tour de Pise 

 

Voilà, je quitte PISE pour aller à VÉRONE. Vous me suivez ? 

 

FIN DE MON ARTICLE 

Ça penche à Pise, moins à Lucques !
Ça penche à Pise, moins à Lucques !

Publié dans Italie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Coucou Odile, chouette article. Je les lis à chaque fois avec plaisir.
Aussi en Italie pour un tour d' Adriatique commencé le 2/9 et passage aussi à Vérone.
En ce moment dans les Pouilles, puis Naples et alentour.
buon Viaggio!
Répondre
O
Coucou Regine
Alors nous sommes toutes les deux en Italie.

Je te souhaite un beau séjour
Bises
B
Merci pour ces belles photos et vos commentaires toujours agréables à lire .
kateen38
Répondre
O
Merci beaucoup
H
comme toujours superbe
bises
herve
Répondre
O
Les points d'interrogation ne viennent pas de moi. C'est curieux...
O
Merci Hervé et bonjour à Hélène ????
M
Bien sûr qu'on te suit à Verone ! ????
Répondre
O
Je ne sais pas pourquoi le Blog fait des points d'interrogation...
O
Super, Marianne ????
H
Encore bravo pour cet article clair, détaillé, et avec de magnifiques photos. Bonne continuation Odile et félicitations .
Répondre
O
On ne se connaît pas ? En tout cas merci pour ton commentaire.